dimanche 3 avril 2016

Scratch !

Ah ! Le Scratch, invention extraordinaire, qui a sauvé des milliers d'enseignants de la crise de nerfs, en remplaçant les lacets honnis...

Mais il ne s'agit pas de ce scratch-là.

Scratch est un langage de programmation, suffisamment adapté pour permettre aux enseignants de l'utiliser avec leurs élèves. Je vous détaille tout ça.



Scratch est très simple d'accès : il se présente sous la forme d'une page Web. Un chat orange est à l'écran. Une série de briques de Lego est disponible pour contrôler ce chat : le déplacer, le faire parler, etc.
Pour "programmer" le chat Scratch, il suffit d'empiler des briques !

Premier avantage : Scratch est utilisable instantanément par un élève de cycle 3 : la prise en main est très rapide, tout est contrôlé à la souris. Les briques de programme sont rédigées en français, dans un langage simple.

Deuxième avantage : bien que créé à l'origine par une bande de geeks du MIT, il est à destination de l'enseignement ; une grande communauté internationale d'instits s'est rapidement montée autour de Scratch, et propose de partager ses créations. On peut ainsi tester des programmes tout faits, et ainsi comprendre le fonctionnement et les possibilités du logiciel.

Enfin, pour ceux qui ont des accès internet - comment dire ? Foireux, dans leur classe, il est possible de télécharger Scratch pour l'utiliser hors-ligne.

En bref, pour un papy de la programmation comme moi (mon premier programme, en BASIC 1.0, date de 35 ans...), on n'est pas loin du sans-faute. La simplicité du LOGO, avec la puissance des langages actuels, et en plus une communauté d'utilisateurs à portée de clic...

Collègue instit, n'hésite plus, lance-toi dans le Scratch.

dimanche 30 août 2015

Mise à jour de la frise historique



Cette année, la frise fête ses 14 ans !

[Paragraphe nostalgique]

Eh oui, c'était en 1999 ; la première version de la frise, c'était ça :
J'en tirais plein, et j'écrivais ce que je voulais dessus. Finalement, c'était très efficace !

Deux ans plus tard :

Publisher 98 permettait déjà de fabriquer une bannière de la taille qu'on voulait. La frise est longtemps restée sous cette forme. Difficile à partager, il fallait avoir Publisher. Mais pas mal de gens la téléchargeaient...

[fin du paragraphe nostalgique]

Quoi de neuf ?

Depuis, 76 versions plus tard, la frise a changé, mais pas tant que ça.
Le plus compliqué a été de se passer de Publisher, pour utiliser un logiciel libre.
Il y a deux ans, LibreOffice m'a permis de sauter le pas. La frise peut maintenant être utilisée et modifiée par tout le monde. Mais avec quelques éléments pas très nets...
Et cette année, j'ai testé Inkscape, un logiciel libre de dessin vectoriel. Et voici donc une nouvelle version de la frise, vraiment très chouette à mon avis.

Lien vers l'article

La boulette

À quatroze ans, on n'est pas très sérieux. La preuve, une erreur subsistait dans cette bonne vieille frise. Un camarade me l'a justement fait remarquer cette semaine.Pour la petite histoire, cette erreur concerne le passage des royaumes Francs au Royaume de France. La frise indiquait 403 (date fantaisiste), au lieu de 486 (bataille de Soissons, défaite de Syagrius), une erreur déjà corrigée auparavant ! Une fausse manœuvre, et c'est la version fausse qui a fait sa réapparition.